La photographie numérique

La photographie numérique.

La photographie numérique de nos jours.

De nos jours, la photographie est devenue ce qu’il y a de plus banal. Que ce soit avec nos Smartphones dernier cri, le compact de maman ou le reflex de tonton, la photographie est devenue facile d’accès et simple d’utilisation. En un clic, une photo est prise et enregistrée.

En théorie, c’est génial. Nos souvenirs sont enregistrés, sauvegardés. Ils sont à portée de main dans notre téléphone. On peut les consulter partout de n’importe où. Parfois même, certaines applications nous envoient une notification pour nous rappeler qu’il y a un an jour pour jour, cette photo était prise.

En pratique, le constat est que nous ne regardons jamais ou très peu les photos sur notre téléphone. Pire, celles enregistrées sur notre ordinateur. C’est alors que la photographie perd de sa valeur et perd de son sens. Le souvenir, pourtant enregistré, est tout de même oublié.

Prendre une photo est devenu tellement évident, habituel et instinctif. Il suffit de voir le nombre de photos que nous avons dans notre Smartphone pour nous rendre compte de l’étendue de la photographie numérique. Des centaines, parfois même, des milliers de photos sont enregistrées chaque année. Prenons-nous le temps de les regarder ? Pas vraiment. De temps en temps nous en publions mais c’est dans les oubliettes qu’elles retombent le plus souvent.

Test : êtes-vous accros à la photographie ?

Nous allons faire un test très simple. Un exercice révélateur.

Analysons le nombre de photos enregistrées sur le téléphone. En un an, j’ai pris 1766 photos avec mon Smartphone. Je constate au passage que mon dossier « WhatsApp Image » en contient 4009.

Maintenant, regardez autour de vous. Chez vous. De votre canapé ou de votre lit, quel que soit l’endroit où vous lisez mon article, combien voyez-vous de photographies ? Y en a-t-il accroché au mur ? Épinglé sur un pêle-mêle ? Aimanté sur le frigo ? Encadré sur un meuble ? 

Résultat :

0 photo : Visiblement, la photographie ne possède pas une place importante dans votre vie. Elle est seulement présente dans votre Smartphone. Et encore. Vous vivez sans, sans que cela ne vous pose problème. Les souvenirs sont là, dans votre tête, pas besoin de plus.

Entre 5 et 10 photos : Vous prenez plaisir à voir et à revoir ce super voyage l’année dernière. Il faisait beau et chaud, des vacances de rêve. Ah, le bon vieux temps. Vite, je dois poser mes congés pour cet été.

Plus de 10 photos : La photographie est au centre de votre vie. Que ce soit un week-end Saint Valentin, la naissance d’un bébé ou « sur celle-là je me trouve trop belle », toutes les excuses sont bonnes pour imprimer vos photos et emplir votre espace de ces fragments de bonheur.

Prendre de nouvelles habitudes en photographie.

Première solution : on opte pour le minimalisme.

Le constat est fait : nous prenons beaucoup trop de photos que nous ne regardons plus jamais. Tatatata, je ne veux rien entendre. Le déni, c’est fini. Il est temps de révolutionner nos habitudes et de revaloriser la photographie. Le secret ? Se restreindre. 

Ne nous mentons pas, nous avons au moins 5 photos identiques de ce monument, 5 photos identiques de notre enfant qui (enfin !) mange comme un grand, et 5 photos identiques de ce plat aussi beau que bon au restaurant.

C’est fini. Fi-ni-to. 

Revaloriser la photographie et lui rendre toute son importance, c’est faire attention aux choses, prendre le temps de se positionner et de trouver le bon cadrage, attendre qu’aucun élément ne gêne la composition de la photo et c’est bon, on clique. Votre photo est maintenant parfaite car elle a été réfléchie, pensée et chouchoutée. 

Admettez-le, combien de fois l’envie de faire un joli album photo de ce voyage en Grèce vous prend, mais face à des centaines et des centaines de photos, la motivation repart aussi vite qu’elle est venue ? Oui, le tri ce n’est pas ce que nous préférons. 

Revenez à l’essentiel. Soyez minimaliste. Le plaisir en sera décuplé.

Seconde solution : on imprime ses photos.

Célébrons notre première victoire : nous privilégions la qualité à la quantité.

L’exercice a été difficile car nous sommes devenus des consommateurs accros au « trop » et au « vite ». Toujours trop et toujours trop vite. Nous sommes devenus insatiables. L’accès à toujours plus d’informations, plus de loisirs, plus de consommations nous empêchent de nous poser, de prendre le temps et de savourer des choses simples et concrètes, comme la photographie.

Maintenant que nous sommes revenus à l’essentiel, moins de photos mais plus de qualité, il est temps de passer au concret. On imprime nos photos coups de cœur. Ce pique-nique sur la plage. Notre selfie en amoureux. Une photo de famille. Des petits bouts de souvenirs qui nous font chaud au cœur et que nous prenons plaisir à regarder. Des petits rayons de soleil qui viennent illuminer notre intérieur. Grâce à l’imprimeur du coin, avec une borne d’impression en libre-service pas loin de chez nous ou encore avec une mini-imprimante photos, nous redonnons vie à nos souvenirs.

Revaloriser ses souvenirs.

Redonner de la valeur à nos photos, c’est accorder de la valeur à nos souvenirs. Désormais, il est temps de les créer, de les rendre concrets et palpables. D’éparpiller des petits bouts de bonheur autour de nous. Des morceaux de vie, de joie, d’émotion que l’on croise au détour d’un regard sur le rebord d’une cheminée ou sur le meuble de l’entrée. Prendre le temps d’imprimer nos photos est essentiel à la création de nos souvenirs. À leur revalorisation.

Nos photographies se déclinent sous toutes les formes. Le format standard, épinglées en vrac sur un pêle-mêle, encadrées, en série, aimantées, posées. Nos souvenirs sont là, mesurables, physiques, ineffaçables. Ils sont regardés, admirés, adorés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *